image Trois jeunes remportent le Prix littéraire “Joseph Brahim Seid“ 2017

Le 25 novembre 2017, a eu lieu à la Maison de la femme de N’Djaména, la cérémonie officielle de remise des prix littéraires « Joseph Brahim Seid », 3ème édition. cette cérémonie était présidée par Mme Habiba Sahoulba, ministre de la Jeunesse et des Sports, représentant la Première Dame, Mme Hinda Déby Itno, marraine de cet événement culturel. Le prix Joseph Brahim Seid est créé par l’Association pour le Développement Culturel (ADEC), depuis novembre 2013.

Prix ADEC 2017 - Copie

C’est M. Allah Kauis Neneck qui remporte le premier prix (1.000.000 FCFA) avec sa nouvelle intitulée : »Haliki ». Mbaibé Guentar Beba occupe la deuxième place (650.000 FCFa) avec « L’ordonnance des ancêtres » et le troisième gagnant est M. Lassem Bienvenu (350.000 FCFA) avec sa nouvelle « Aleva ». Le prix spécial Jury est allé à l’avocate et écrivaine, Mme Clarice Nomaye pour son engagement dans le domaine de la littérature.

Cette 3ème édition  a vu la participation de 34 candidats dont 05 féminins. Il a été demandé aux candidats d’écrire des nouvelles courtes de 15 à 25 pages portant sur l’un des thèmes suivants : la coexistence pacifique, les évolutions de la société africaine, la beauté de la nature et les changements climatiques, la sauvegarde de la diversité culturelle, entreprenariat et jeunesse.

Dans son discours, le président de l’ADEC, l’honorable Issa Mardo a déclaré que « l’ADEC a initié ce prix pour contribuer à corriger la baisse de niveau dont sont victimes les jeunes »,  avant de conclure que « ce prix littéraire a permis aux jeunes talents de s’exercer à l’écriture et de pouvoir gagner par leur plume ».

La représentante de la Première Dame, Mme Habiba Sahoulba a encouragé pour sa part les Tchadiennes et les Tchadiens « à se vouer à l’écriture pour sensibiliser l’opinion sur ces questions sensibles et sur d’autres telles que la réponse au VIH et sida, la mortalité maternelle et infantile, le mariage précoce, le viol, etc… C’est à travers l’écriture que nous pouvons appeler nos concitoyens à l’adoption d’un comportement sain ».

Présent à cette cérémonie, le Secrétaire général du Ministère du Développement touristique, de la Culture et de l’Artisanat, M. Abbo Netcho a salué cette initiative de l’ADEC. Il a par ailleurs approuvé le vœu de l’ADEC de vouloir inscrire les prochaines cérémonies du prix littéraire « Joseph Brahim Seid » de l’ADEC dans le programme du Mois du livre qu’organise le Ministère de la culture.

La cérémonie a pris fin avec la photo de famille réunissant les membres du jury, ceux du Comité Exécutif de l’ADEC autour du ministère de la jeunesse, du Secrétaire général du ministère de la culture et du représentant de l’Ambassade de France au Tchad.

Déli Sainzoumi Nestor, Eclairages.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s